Comment bien estimer le coût d’achat de son nouvel appartement ?

Ça y est, après des semaines de réflexion, vous êtes enfin décidé à acheter un appartement. Avant de passer à l’étape du simulateur de prêt immobilier, commencez tout d’abord à déterminer le budget total de votre investissement.

Les frais qui se rapportent au prêt immobilier

C’est votre première demande de crédit dans un établissement financier ? Comme moi, ne faites surtout pas l’erreur de mésestimer le coût réel d’une transaction immobilière. En effet, j’ai basé le calcul du montant de mon crédit sur seulement le prix du logement, sans tenir compte des autres frais, pourtant imputables à toute demande de crédit immobilier chez une banque.

Résultat des courses, je me suis retrouvé avec un capital insuffisant pour être enfin le propriétaire de l’appartement de mes rêves. Et c’est seulement en déposant mon dossier chez mon gestionnaire de compte que j’ai su que je devais payer des frais de dossier.

Une somme qui est généralement l’équivalence du 1 % du montant total du crédit immobilier. J’ai ainsi appris à mes dépens que le montant de cette prestation varie beaucoup d’un organisme financier à un autre. Malheureusement, les tarifs pratiqués par ma banque figurent parmi les plus chers, lorsque j’ai eu l’occasion de les comparer à ceux proposés par d’autres établissements.

Sinon, parmi les frais de dossier, comptez également la taxe foncière et d’habitation, ainsi que les charges liées à la copropriété comme l’abondement au fonds de roulement et les provisions sur charges.

Acheter un appartement

Les frais de notaire

Communément appelés frais d’acquisition, les frais de notaire sont partagés en deux catégories bien distinctes. Il y a d’abord l’ensemble des taxes et des impôts qui découlent de la transaction immobilière. Des dépenses supplémentaires que l’acheteur devra payer lors de la signature de l’acte de vente qui se fera obligatoirement chez un notaire.

Ce seront des frais en plus à ne surtout pas prendre à la légère et qui varieront selon le type de bien immobilier que vous voulez acquérir. En effet, pour un appartement ancien par exemple, les frais comprennent les taxes communales et les droits d’enregistrement. Par contre pour un appartement en État Futur d’Achèvement ou Vefa, le futur propriétaire devra débourser d’une TVA immobilière avec un taux de 19,6 %, ainsi qu’une taxe de publicité foncière de 0,715 %.

Ensuite, c’est également l’acquéreur qui devra prendre en charge la rémunération du notaire, qui sera déterminé en fonction du montant de la transaction immobilière. Ainsi, pour les appartements vendus à moins de 65 000 € par exemple, l’honoraire du notaire est l’équivalence du 4,784 % du prix de vente du bien immobilier. À noter que les frais d’acquisition reviennent directement à l’État, le notaire ne se contente que de les encaisser

Écrit par Eliot le dans Financement

Un commentaire ?

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : htcwpu9qk9