Quel crédit pour ses travaux ?

Le financement de ses travaux n’est pas simple à trouver, il y a plusieurs possibilités d’emprunts, je vous présente les différentes solutions envisageables.

Le crédit immobilier

Le prêt immobilier est une opération intéressante puisque les taux pratiqués sont généralement plus bas que ceux des emprunts à la consommation. Cependant, le montant des travaux doit être supérieur à 75 000 euros, la durée de remboursement peut s’étaler sur une durée minimale de 20 ans et une durée maximale de 35 ans.

Le taux peut être fixe, variable ou éventuellement capé (taux fixe avec partie variable). Une garantie n’est pas obligatoire mais le prêteur peut l’exiger, il peut s’agir d’un cautionnement bancaire, d’une hypothèque ou même d’une assurance vie. Il faut prévoir une assurance dans l’emprunt, elle est facultative mais les prêteurs l’exigent de plus en plus (je sais par expérience que c’est un produit rémunérateur).

Enfin, l’emprunteur dispose d’un délai obligatoire de réflexion de 10 jours (source) à partir de la réception du contrat de crédit, le déblocage des fonds intervient à la suite de ce délai. Je vous invite par ailleurs à bien utiliser ce délai et de prendre conscience de votre engagement.

Quel crédit pour ses travaux ?

Le crédit consommation dit également « prêt travaux »

A l’inverse du prêt immobilier, ce prêt doit concerner un montant inférieur à 75 000 € et supérieur à 200€. Le prêt pour la réalisation des travaux est généralement un prêt affecté, c’est-à-dire qu’il est justifié par un devis, une facture ou autre.

La durée de remboursement doit être au minimum de 3 mois, le délai de rétractation est quant à lui de 14 jours à compter de la signature du contrat. Là aussi, une assurance emprunteur est fortement conseillée mais pas obligatoire, je recommande fortement d’en prendre une, pas forcément une offre avec toutes les garanties mais il est préférable de se prémunir de tout incident de santé. Ce type de prêt peut être obtenu auprès d’établissements de crédits ou de banques classiques.

Le regroupement de crédits

Le regroupement de prêts permet de se faire racheter ses crédits et d’inclure un montant affecté à un nouveau projet. En fonction de la nature et du montant des crédits à racheter, le nouveau contrat reposera soit sur la législation du prêt immobilier, soit sur la législation du prêt à la consommation.

S’il s’agit du regroupement de prêt immobilier (plus de détails ici), les modalités sont celles du crédit immobilier ci-dessus et si le financement est dit à la consommation, les modalités seront celles du prêt à la consommation.

Dans la mise en place, le montant des travaux doit être précisé lors de la demande, il sera ajouté au total des montants de crédits à reprendre, un justificatif est nécessaire pour que le montant soit accordé.

Définir son choix de crédit

Le choix entre ces trois options dépend essentiellement de votre situation et de votre besoin. Par exemple, un ménage qui achète une maison à retaper pour une bouchée de pain aura plutôt intérêt à solliciter un crédit immobilier et englober tous les travaux dans une seule enveloppe (je vous invite à sortir la calculatrice et à chiffrer tout ce que vous allez devoir faire, voici déjà de l’aide à cette adresse…).

Autre exemple, j’ai déjà une maison mais je souhaite réaliser une véranda, j’ai la possibilité de réaliser une petite partie des travaux moi-même, je vais donc solliciter un prêt à la consommation. En revanche, si j’ai déjà des crédits en cours de remboursement, il vaut peut-être mieux que je regrouper mes crédits existant et que j’inclus le montant dans le financement pour éviter de me retrouver avec des mensualités trop lourdes. Il faut trouver le juste milieu.

Mon petit conseil, étudiez bien les offres de prêts et rien ne vous interdit de mettre les organismes en concurrence afin de trouver la meilleure offre.

Écrit par Eliot le dans Financement

Un commentaire ?

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : 433ueu4gt9