Faut-il investir dans une résidence secondaire ?

Résidence secondaireTous les ans, la moitié de votre budget vacances passe dans l’hébergement de votre petite famille ? Pourquoi ne pas investir dans une maison secondaire.

Saviez-vous que d’après les statistiques publiées par l’Insee, 10 % des Français sont actuellement propriétaires de leur deuxième logement ?

Le pour et le contre

Être chez soi en famille ou avec les amis pendant les périodes de vacances, ou s’offrir l’opportunité de s’y rendre un week-end dès que l’occasion se présente, c’est un concept qui séduit de plus en plus les ménages français depuis quelques années. La preuve, près de 3 000 000 de Français ont franchi le cap et disposent de leur maison de vacances au bord de la mer ou à la montagne.

Toutefois, s’offrir une deuxième résidence est synonyme de charges supplémentaires pour le ménage. En effet, contrairement au logement principal, les travaux d’entretien et de rénovation de ce type de bien immobilier ne bénéficient pas de réduction d’impôt. Par ailleurs, les propriétaires devront également s’acquitter d’une taxe foncière annuelle, même si la maison est vide.

Mais peu importe ces contraintes, nombreuses sont les personnes qui n’ont pas hésité à investir dans une maison secondaire. Pour cause, c’est avant toute chose un moyen de se constituer un petit capital immobilier que l’on pourra par la suite transmettre à ses ayants-droit. Avant l’héritage, certains programment tout simplement d’y habiter au moment de prendre leur retraite. Enfin, pour certains propriétaires, un logement secondaire est un placement locatif pour financer l’achat de leur résidence principale.

Chalet à la montagne

Bien choisir sa résidence secondaire

Les critères de sélection d’une maison principale et d’un logement de vacances ne sont pas les mêmes. En effet, alors que pour le premier, c’est surtout la proximité d’un réseau de transport, de commerces, ou encore des infrastructures scolaires et médicales qui intervient, ce sera l’emplacement qui importera pour le second.

Il va de soi que rien ne vaut une villa les pieds dans l’eau, ou encore un petit chalet situé sur le flanc d’une montagne. Néanmoins, comme ces biens immobiliers se font de plus en plus rares et s’arrachent à prix d’or, les maisons localisées dans les stations balnéaires huppées ou les lieux de villégiatures réputés seront à privilégier.

Qui plus est, si les propriétaires envisagent sérieusement de mettre en location le bien immobilier lorsque ces derniers n’occupent pas les lieux, il est plus facile de trouver des locataires. C’est surtout le cas pour les propriétés qui se trouvent dans villes très fréquentées lors des périodes de vacances. Sinon, concernant le financement de cet investissement, la tendance est aujourd’hui à l’achat à plusieurs. De plus en plus de groupes d’amis, de collègues de travail ou de membres d’une famille choisissent d’investir en groupe, pour s’offrir une résidence de vacances. Une opération entièrement possible avec une Société Civile Immobilière ou SCI.

Écrit par Eliot le dans Logement neuf et ancien

Un commentaire ?

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : 97r9hz8wvf